16
Avr

In The Pines est un titre habité de fantômes, hanté par une mémoire séculaire.
Si Kurt Cobain durant le MTV Unplugged de Nirvana semble l’avoir faite sienne, cette chanson remonte en réalité à la tradition folk du milieu du XIXème. Elle a connu un nombre incroyable de modifications et d’adaptations. La plus inspirée reste celle de Leadbelly. Le titre appartient à un fond populaire nord-américain où se rejoignent la soul, la country, le blues, la musique folk. 
Le texte, aussi hanté que la mélodie, transpire la douleur, la solitude, la sexualité et l’évocation de la mort. La reprise qu’en fait St.Lô dans ROOM 415 est une nouvelle réécriture, près du sol, bluesy et puissante. 
Olya Tsoraeva, artiste captivante, donne aujourd’hui à In the Pines une image envoûtante et onirique. En utilisant l’animation en plasticine et le film traditionnel elle transporte la chanson quelque part entre l’univers d’un David Lynch et celui d’un Michel Gondry … une forêt, le corps d’une femme, des papillons, un cerf, des racines dans un clair-obscur qui habille avec élégance la musique de St.Lô !

14
Avr

ROOM 415’s portraits : Olya Tsoraeva

In The Pines est un titre habité de fantômes, hanté par une mémoire séculaire.

Il fallait, pour en réaliser le clip, une artiste qui offre une épaisseur visuelle, une présence sensible, en écho au souffle de Mezz Walidah. L’univers artistique d’Olya Tsoraeva s’est imposé à nous comme une évidence. Et nous sommes vraiment heureux de partager avec elle une partie de la vie de ROOM 415 !!

image

Olya at work

Elle nous a fait parvenir un texte auto-biographique à la première personne, qui en dit plus que tout ce que nous aurions aimé vous faire voir ou entendre !

"Née en Allemagne pendant un déménagement de mes parents, j’ai jamais arrêté de voyager. Ce destin de vagabonde m’a fait parcourir toute la Russie et le Caucase et m’a poussé à chercher des moyens d’exprimer les paysages qui défilaient derrière la vitre d’une voiture, du train ou de l’avion. Je suis rentrée à l’école des beaux arts à l’âge de 11ans et depuis je n’arrête pas d’apprendre. En 2004 j’ai continué mon parcours artistique en Belgique à l’école supérieur des Arts Visuels La Cambre en scénographie et en 2006 j’ai commencé dans la publicité avec quelques uns des grands réalisateurs, storyboarders et art-directeur.
Trois ans plus tard la naissance de ma fille m’a donné envie de chercher des nouveaux moyens d’expression et je me suis retournée vers l’animation. Le premier court-métrage “Skinless” a été réalisé et monté dans la chambre de ma fille, transformée en studio, entre deux allaitements et changements de couches. Tout ça pour dire qu’on trouve son inspiration dans tout et n’importe quoi ! J’ai adoré cette expérience et ce nouvel amour m’a conduit vers EMI Londres avec qui j’ai eu des “affinités” et reçu, après 1 an de correspondance, des droits de synchronisation sur une chansons de Radiohead “Creep”. Ce clip que j’ai réalisé par la suite a été une longue grossesse et a eu un accouchement difficile. J’en suis sortie épuisée mais heureuse. J’ai pu prouver tout d’abord à moi-même que la phrase de Nike ” Everything is possible” est vraie. J’ai pu montrer qu’avec la plasticine, un matériel basique et simple, je peux faire des choses magiques et même créer la tête de Thom York qui se mettrait à chanter sous mes mains.
Mes expériences ont eu une suite. J’ai fait encore quelques clips sur les chansons qui m’inspirent comme des paysages d’enfance.

Mathilda

VO-Reprise

Et maintenant c’est la version “In The Pines” de St.Lô qui me fait rêver. Avoir des frissons et une énorme envie qui te chatouille presque, tellement t’as envie de commencer le projet, c’est ce que j’aime le plus je crois. Après, une fois qu’on est in, on n’a plus le temps d’analyser ce qui nous arrive. On suit le destin!”


En attendant une très prochaine sortie du clip, voici quelques photos du tournage de In the Pines :

image

image

image

image

image

It’s coming very soon to you !!


08
Avr

ROOM 415 est sorti il y a un mois, nous venons de terminer la première partie de la tournée à Saint-Lô, là où l’histoire a commencé, avec cette sensation de page qui se tourne.
Dans la chambre 415, rien n’avait changé, la disposition, le mobilier, le papier peint et le même tableau défraichi au dessus du lit. Devant une poignée d’amis et de fans on a rejoué We are the light pour marquer ce passage d’un cycle à un autre. Dans la même sérénité que 7 ans auparavant, pour le plaisir de la musique et de la rencontre.

Le groupe ST-Lô joue, avant son concert, dans… par OuestFranceFR
Toutes les histoires ont une suite, alors on commence déjà à rallumer les machines et à raviver le deep swing de St.Lô ! De l’art du va-et-vient et de la loop !!
Enjoy the ride !
Photo : St.Lô 2014 © Vincent Bazille

ROOM 415 est sorti il y a un mois, nous venons de terminer la première partie de la tournée à Saint-Lô, là où l’histoire a commencé, avec cette sensation de page qui se tourne.

Dans la chambre 415, rien n’avait changé, la disposition, le mobilier, le papier peint et le même tableau défraichi au dessus du lit. Devant une poignée d’amis et de fans on a rejoué We are the light pour marquer ce passage d’un cycle à un autre. Dans la même sérénité que 7 ans auparavant, pour le plaisir de la musique et de la rencontre.


Le groupe ST-Lô joue, avant son concert, dans… par OuestFranceFR

Toutes les histoires ont une suite, alors on commence déjà à rallumer les machines et à raviver le deep swing de St.Lô ! De l’art du va-et-vient et de la loop !!

Enjoy the ride !

Photo : St.Lô 2014 © Vincent Bazille

03
Mar

St.Lô - My Bottle (live)


Concert Sauvage à Annecy ou comment la musique se tape l’incruste dans des lieux improbables ! Ici l’équipe de What Comes Around Goes Around nous a fait jouer dans un bazar digne de ce nom : on a aimé et on partage !

28
Fév

The story of REACH by St.Lô

Ce titre remonte à une période antérieure à St.Lô, il est un de ces petits miracles de la création : venu quasiment en un souffle, en quelques heures avant l’aube, composé comme en apesanteur par iOta et docMau dans une petite maison des bords de l’Aven. Mais c’est aussi un rescapé car il était initialement destiné à un autre projet. On l’avait remisé, n’imaginant pas pouvoir le ressortir tant l’intention artistique du moment avait été forte et fusionnelle.

Finalement toutes le histoires ont une suite et celle-là est des plus belles. Quelques années plus tard, à New York, en une prise lumineuse et envoûtante Miz Walidah s’en est emparé et a posé alors les fondations de St.Lô : deep, cinématographique et bluesy !

Aujourd’hui ce sont quatre étudiants du collectif Ouest Fisting - une autre génération - qui viennent tout juste de terminer cette nouvelle page de l’histoire de REACH en réalisant ce clip somptueux et inspiré …

… to be continued

St.Lô

St.Lô are four friends from opposite sides of the pond who make dark, deep soulful music.

Links

Music

Loading Music
Powered by Soundcloud

Upcoming Shows

Gallery